Décryptages - Blog politique

Blog politique. Décryptages de l'actualité de la politique et des médias.

24 février 2007

Intelligence pratique

PhotoAlex

Feu les débats participatifs. La montagne a accouché d'une souris ... blanche.

Pourtant l'idée de faire réfléchir et travailler les électeurs citoyens n'est pas morte. Reprise au bond par l'auteur au look poupon du Zèbre et du Zubial, j'ai nommé l'éternel adolescent idéaliste Alexandre Jardin, qui lance le site commentonfait.fr.

L'idée est simple :on prend toutes les promesses des candidats (si possible simplifiées, caricaturées et sorties de leur contexte), on vote (pour ou contre) et ensuite on explique comment on fait. Par exemple : réduire la dette de la France, pour ou contre ? Et comment on fait : "supprimer les avantages en nature des ministres et députés qui ne sont plus en fonction est une priorité : voiture, chauffeur" par exemple.

Bon évidemment, j'ai du tomber sur un mauvais exemple parce que selon l'exalté, talentueux et non moins romantique écrivain :

La quantité croissante de vos « mode d’emploi », leur qualité certaine, le sérieux de vos approches, tout cela crée une masse considérable d’intelligence pratique qui doit désormais servir la prochaine équipe gouvernementale de notre pays.

Nos économistes, hauts fonctionnaires et autres experts sont décidemment bien dépassés. Vive l'intelligence pratique, les forums participatifs et les juris citoyens.

Allez, pour le fun, vous en voulez une autre (une autre ! une autre ! crie la foule en délire). D'accord, d'accord.

Promesse de Nicolas Sarkozy : déduction fiscale des intérêts d'emprunts.

Réponse : pour à 65% (ah oui, c'est vrai, c'est bien ... sauf que ce qui est bête, c'est que j'ai déjà acheté ma maison).

Comment on fait : attention, problème majeur soulevé par M. Duchmok de Trifouille les Bains de Pieds : " Si on peut déduire la totalité des intérêts d'emprunts, les acquéreurs ne vont plus perdre de temps et d'énergie à négocier les taux d'intérêts avec les banques. Les banques vont donc proposer des taux très élevés en sachant que ce sera transparent pour l'acquéreur puisqu'il se fera rembourser par les impôts (c'est donc autant de manque à gagner pour l'Etat). "

N'importe quoi ! C'est affligeant !

Et y'en a des pages et des pages comme ça. Pauvre prochaine équipe gouvernementale !

Posté à 14:33 - Médias - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Promesses et démagogie

    Le fait que les candidats fassent des promesses non tenues n'est pas nouveau (seul Miterrand en avait tenues certaines, comme la suppression de la peine de mort..), ce qui est nouveau c'est la montée du populisme, et ni sarko ni sego n'en sont exempts. Il nous reste Bayrou, de plus en plus convaincant je crois.

    Posté par Catherine Guibou, 26 février 2007 à 15:15

Poster un commentaire